Catégories
Uncategorized

Flocage maillot om 93

Quatre matchs pour revenir dans la première partie de tableau. Mars. Le Gym se doit de récupérer des points pour espérer se maintenir en Ligue 1. Et deux déplacements de suite les attend chez 2 rivaux du milieu de tableau : le Montpellier HSC et le SC Bastia. Avant la 2e trêve internationale de la saison, Nice réussit à concéder le nul à domicile contre le Montpellier Hérault Sport Club à la toute dernière minute du temps additionnel (but de Lloyd Palun). Décembre. Dernier mois avant la trêve de Noël. Avant le déplacement chez le leader lyonnais, Nice se devait de gagner contre l’EA Guingamp, concurrent au maintien. 3 points très importants pour le maintien qu’il faudra confirmer dès le mois d’avril, à domicile, contre l’Évian Thonon Gaillard Football Club après la mini-trêve internationale de 15 jours. Avril. Retour de la mini-trêve internationale où plusieurs Aiglons étaient partis dans diverses sélections, à l’image de Lloyd Palun parti pour le Gabon ou encore Jordan Amavi et Mouez Hassen tous deux convoqués en Équipe de France Espoirs (où ils ont joué un match entier face à l’Estonie Espoirs gagné par la France 6-0). L’OGC Nice se prépare à accueillir l’Évian Thonon Gaillard Football Club à domicile, avec un blessé (Didier Digard) et quatre suspendus (Alassane Pléa, Lloyd Palun, Souleymane Diawara et Carlos Eduardo) habituellement titulaires. Jordan Amavi ouvre le score sur un coup-franc de Bauthéac qu’il arrive à détourner d’une magnifique tête croisée mais Nice se fait rattraper au score grâce à un pénalty de Mathieu Duhamel et se fait même mené grâce un contre magnifiquement exploité juste avant la mi-temps de Lenny Nangis. 3. Puis le Gym retombe dans la défaite à Nantes (2-1) après un match catastrophique malgré la réduction du score de Jordan Amavi sur corner en seconde mi-temps.

Le premier des 2 matches, à domicile, se joue contre le FC Nantes où Carlos Eduardo inscrit un but, refusé par l’arbitre pour un hors-jeu inexistant car il était couvert par Issa Cissokho que l’arbitre assistant n’a pas vu. L’AS Monaco fait ensuite appel en 1995 à Jean Tigana, ancien milieu de terrain de l’équipe de France dans les années 1980 et jeune entraîneur qui vient de terminer vice-champion de France 1995 avec l’Olympique lyonnais derrière le FC Nantes. Lors de la saison 2008-2009, le TFC souhaite se relancer à partir des bases posées en 2006-2007, avec comme nouvel entraîneur Alain Casanova ainsi qu’une équipe renouvelée à la suite de nombreux départs (Douchez, Elmander, Emana…). Entre le lendemain de la victoire face aux belges de Zulte Waregem et le match suivant face au Royal White Star Bruxelles, club de Belgacom League entraîné par l’ancien joueur, entraîneur et symbole lensois, Jean-Guy Wallemme, le club vit quatre jours mouvementés. Il est remplacé par Aimé Jacquet qui parvient à sauver le club de la relégation en championnat et obtient une place de finaliste en Coupe de France. Après cette non-qualification à domicile face à Metz en Coupe de la Ligue, maillots om les joueurs se doivent de se racheter pour leurs supporters et le staff. Et Nice n’en a pas fini car c’est grâce au premier but, encore, de Niklas Hult en Ligue 1. Même si Florian Thauvin a réduit l’écart, le Gym enchaîne une 3e victoire d’affilée et monte à la 8e place au classement avant un déplacement à Metz. C’est à Metz d’ailleurs que le Gym va décrocher son premier nul en 2015. C’est un match spécial car, sous la neige, Nice va prendre un carton rouge. Et le carton rouge allait sortir de nouveau en fin de match : Souleymane Diawara donnait un mauvais coup de coude sur un corner et allait laisser ses coéquipiers à 9 contre 11 pour les dernières minutes de ce match.

Il inscrit notamment son premier but avec l’OM lors d’un match de Ligue 1 contre Montpellier le 10 avril 2021 : faisant son entrée sur le terrain juste après l’heure de jeu, à la suite du carton rouge de Ćaleta-Car, il marque seulement sept minutes après, déviant de la tête un coup franc de Payet. À la 8e journée, les Aiglons se déplacent au Louis II et s’impose pour la première fois de la saison à l’extérieur 1-0 grâce au joueur prêté par le FC Porto, Carlos Eduardo, qui inscrit son premier but en Ligue 1 (8e sur coup franc direct) mais aussi le 100e but du Gym face à l’AS Monaco. Ils décrochent une importante victoire contre l’Olympique lyonnais 2 buts à 1, avec l’ouverture du score de l’inévitable Carlos Eduardo qui va effectuer une superbe retournée à l’issue d’un corner de Bauthéac. Ce joueur est prêté au Gym cette saison par le FC Porto, et il s’appelle Carlos Eduardo. Le club retrouve les victoires et se place dans le top 5 (5e place) avec cette victoire. Entre 2015 et 2017, le Barcelonais de naissance a l’occasion de collaborer étroitement avec son compatriote Pablo Longoria qui occupe le poste de directeur du recrutement du club piémontais. La façon de gagner de l’OM est comparé à celle de l’Ajax Amsterdam, qui quatre jours auparavant se qualifie pour la finale de la Coupe des clubs champions européens 1971-1972. Marseille, sans réel fond de jeu, doit sa victoire essentiellement à Roger Magnusson et Josip Skoblar au même titre que le club hollandais peut s’appuyer sur son duo d’attaquant Johan Cruijff-Piet Keizer lors de ses moments faible. 17/12/2014 1/8ème de finale Lorient Ext. 7 mai 36 AS Saint-Étienne Ext. Lens devient champion en 1937 devant l’US Valenciennes Anzin et l’AS Saint-Étienne et est alors promu en première division.

Nice doit reprendre son destin en main, s’il veut éviter la Ligue 2, et se déplace sur la pelouse du champion de France de L2 en 2013-2014, maillot ajaccio le Stade Malherbe de Caen. L’USL Dunkerque joue lors de la saison 2023-2024 la trente-septième saison de Ligue 2 de son histoire. Le Gym n’accepte pas mais décide de se concentrer sur le déplacement qui suit chez un cador de Ligue 1, le LOSC Lille où un troisième et dernier 0-0 se joue. Le Gym ne va pas bien, et ne joue pas bien. Lors de la troisième journée, le Gym reçoit les Girondins de Bordeaux. Nédovic (USM Gagny 93) 70 buts, 32 Pascal Mahé (Montpellier HB) 68 buts, 33 Slobodan Kuzmanovski (OM Vitrolles) et Franck Maurice (USM Gagny 93) 67 buts, 35 Daniel Hager (US Ivry) 66 buts, 36 Grégory Anquetil (Montpellier HB) 64 buts, 37 Joël Abati (USM Gagny 93) 63 buts, 38 Sénéchau (Bordeaux Hts-de-Gar) 62 buts, 39 Philippe Gardent (OM Vitrolles) 61 buts, 40 Champenoy (US Créteil) 58 buts, 41 Chauvet (Bordeaux Hts-de-Gar) 57 buts, 42 Jorgensen (Bordeaux Hts-de-Gar), Lhou Moha (RC Strasbourg), Thoni (US Créteil) et Éric Cailleaux (USM Gagny 93) 55 buts, 46 Vassiliev (US Ivry) 54 buts, 47 Deheunynck (US Dunkerque) et Patrick Lepetit (Vénissieux R-Alpes) 53 buts, 49 Spinasse (US Créteil) 52 buts, C. Néguédé (US Dunkerque) 52 buts, 51 Bernard Latchimy (PSG Asnières) 50 buts, 52 Andrej Golić (Montpellier HB) et Éric Quintin (OM Vitrolles) 49 buts, 54 Jean-Jacques Cochard (OM Vitrolles) 48 buts, 55 Arnold (RC Strasbourg), Histre (US Dunkerque) et Guéric Kervadec (Vénissieux R-Alpes) 45 buts, 58 Stanojevic (CSM Livry-Gargan) 42 buts, 59 Dominique Deschamps CSM Livry-Gargan) 41 buts, 60 Stéphane Plantin (USM Gagny 93) 39 buts, 61 Cloarec (CSM Livry-Gargan), Certaux (PSG Asnières) et Laurent Munier (Vénissieux R-Alpes) 38 buts, 64 Pascal Jacques (OM Vitrolles) et Gilles Derot (USAM Nîmes 30) 37 buts, 66 Frédéric Échivard (USAM Nîmes 30) 36 buts, 67 N’Doumbé (CSM Livry-Gargan) 35 buts, 68 Teyssier (Montpellier HB) et Philippe Schaaf (Vénissieux R-Alpes) 34 buts, 70 Davor Brkljačić (Montpellier HB) et Raoul Prandi (US Ivry) 33 buts, 72 Piscina (CSM Livry-Gargan), Laurent Puigségur (Montpellier HB), Marc-Henri Bernard (US Créteil), Barthélémy (US Dunkerque), Jean-Louis Auxenfans (USM Gagny 93), Philippe Courbier (USAM Nîmes 30) et Éric Amalou (Vénissieux R-Alpes) 32 buts, 79 Csuvarszki (CSM Livry-Gargan), Csak (Montpellier HB), Guignard (PSG Asnières) et Philippe Julia (Vénissieux R-Alpes) 30 buts.